9 éléments pour aménager son kot

    Aménager son kot

    Aménager son kot étudiant et décorer son kot ne doivent pas être pris à la légère. C’est probablement ton premier chez toi après la chambre chez tes parents. Le confort est indispensable, tu vas y passer des heures et des jours, surtout si tu envisages d’y étudier pendant tes sessions d’examens. Sur un espace parfois très réduit, il va falloir allier efficacité et convivialité. Parce que dans ton kot étudiant, tu vas y vivre les histoires les plus folles de ta jeunesse ! 

    Les éléments

    Pour décorer les murs de son kot

    La plupart du temps, les propriétaires refusent les trous dans les murs, on peut les comprendre. La Patafix laisse des traces et le papier collant décolle la peinture. Le washi tape est alors une bonne alternative. Trop bien pour réaliser de magnifiques montages photos ! Tu trouveras plein d’idées de montage sur Pinterest.

    Une autre alternative est la pose de stickers, facilement détachables après quelques mois. Mais vois si la structure de ton mur est assez lisse pour que les stickers collent suffisamment et ne soient pas trop déformés.

    La lumière

    Les kots étudiants sont souvent fort sombres et manquent d’ouvertures vers l’extérieur. L’éclairage devient alors un élément très important à prendre en compte pour décorer ton kot. Un kot trop sombre peut te donner le cafard, surtout en hiver.

    Il y a plusieurs types d’éclairage :

    • L’éclairage directionnel : pour ton bureau, ta salle-de-bains ou ton évier, et ton plan de cuisine.
    • L’éclairage d’ambiance : pour ta chambre, le séjour, des éclairages qui peuvent être colorés si tu aimes.
     
    Quelques astuces:
    • Les miroirs et autres matières qui reflètent, agrandissent l’espace. Et a contrario, les couleurs sombres vont donner une impression d’écrasement.
    • Faire entrer la lumière du jour … mais pas les regards ! Si ta fenêtre donne sur la rue ou un endroit public, envisage les rideaux ou des collants translucides à appliquer directement sur la vitre

    Aménager son kot pour faciliter le rangement

    C’est un véritable défi que de pouvoir disposer d’un espace réduit et d’y ranger (pas seulement déposer) tout ce dont on a besoin. Pour aménager son kot, la modularité est ton amie !!

    • Des étagères pour y ranger le « visible », les livres, les décorations,
    • Des boîtes (à chaussures décorées par exemple) pour y ranger le « non visible »,
    • Des caisses en bois, comme des caisses à vin, à empiler à l’infini, pour y ranger le visible et l’invisible
    • Des patères, que l’on peut accrocher aux portes ou aux portes d’armoires
    • Tu devras certainement gérer ton linge sale, une manne à linge aérée est indispensable. Elle se place soit dans la salle-de-bains, soit à proximité de ton dressing.

    Le bureau

    L’élément essentiel de tout bon étudiant. Choisis-le avec soin. Tu en trouveras toujours en brocante ou sur marketplace. Quelques paramètres dont il faut tenir compte :

    • Le bureau et la chaise doivent être « assortis », quand tu t’assieds sur la chaise, tes coudes doivent être posés sur le bureau de manière confortable. Vois ci-dessous quelques conseils d’ergonomie.
    • Si la connexion wifi est partagée, positionne-le de manière à être le mieux servi
    • Ton bureau doit être également relié au réseau électrique. Places-y une multiprise avec interrupteur. Quand tu quittes ou quand tu dors, tu peux couper d’un clic toutes les alimentations.
    • Aménage des espaces pour y ranger tes livres, classeurs, ton ordinateur, tes accessoires …
    • Places-y un tableau blanc, pour y noter des idées, des rappels, y développer des idées …
    • À éviter : la planche sur tréteaux. Ton kot ne sera sans doute pas spacieux, les tréteaux font perdre de la place, tu ne peux ni y mettre tes jambes, ni y mettre du rangement.

     

    L’informatique

    Tu auras besoin d’un PC, portable de préférence, pour pouvoir l’emmener à tes cours. Voici quelques éléments qui peuvent t’aider à le choisir :

    • Il doit être léger, tu devras BEAUCOUP le porter,
    • Il doit être assez grand, pour que tu puisses y passer des heures sans épuiser tes yeux,
    • Si tu t’orientes dans certaines options comme l’économie, les mathématiques etc, veille à ce qu’il dispose d’un pavé numérique
    • Un PC portable devient généralement obsolète en trois ans
    • En même temps que tu achètes ton PC, munis-toi d’un disque amovible ou d’une clé USB pour faire des backups réguliers. Une autre solution: travailler dans le cloud avec une solution telle Google Drive (gratuite mais limité) ou OneDrive (disponible dans ton pack informatique étudiant). Mais alors, il te faut absolument être connecté.
    • Malheureusement, n’exclus pas le fait que tu risques de te faire voler ton PC ou de l’oublier dans un auditoire …

    Il existe des sites qui proposent de l’excellent matériel reconditionné, comme backmarket par exemple (www.backmarket.be ou www.backmarket.fr). Mais il y a peut-être un revendeur près de chez toi, ou tu peux aller voir dans des magasins de récupération comme la croix rouge ou oxfam.

    Généralement, les établissements scolaires mettent à disposition des élèves les logiciels nécessaires à la réussite des études. Tu devrais normalement recevoir par exemple l’accès à la suite Microsoft Office pour réaliser tes travaux, MAIS, tu n’auras pas le mode d’emploi, à toi de te débrouiller.

    N’hésite pas à aller chercher des cours sur Internet, j’ai développé le cours Word-Efficace à cet effet, pour t’aider à réaliser tes travaux en Word sans trop se casser la tête.

     

    Word Efficace

    Encore des doutes ?

    “Que l’on me donne six heures pour couper un arbre, j’en passerai quatre à préparer ma hache.”
    Abraham Lincoln

    Avoir une imprimante ou ne pas avoir d’imprimante ? 

    Telle est la question. De nos jours, ce n’est plus indispensable, et ça dépend de la manière dont tu travailles. Si comme moi, tu dois lire sur papier pour y débusquer les fautes, ça peut être un bon investissement. Mais la plupart des travaux devront être rendu de manière électronique, plus rarement en version papier. 

    Il faut également prendre en compte la situation de ton kot par rapport aux magasins de copies. Aujourd’hui, les imprimantes ne coûtent plus grand-chose (à partir d’une centaine d’euros). Les fabricants prennent plutôt leurs marges sur la vente de cartouches.

    Quelques conseils pour utiliser ton imprimante :

    • Choisis une imprimante avec 4 cartouches (rouge, bleu, jaune et noir), tu pourras mieux adapter ta consommation.
    • Utilise le mode d’impression « brouillon » ou « rapide » pour économiser l’encre

    Aménager son kot pour plus de convivialité

    Étudier, c’est chouette, se faire des copains, c’est mieux !

    Avoir un lit d’appoint pour les soirées qui se terminent un peu tard, ou pour les soirées un peu trop arrosées, c’est un must. Un simple matelas glissé sous ton lit peut être suffisant, ou il y a aussi des chauffeuses, qui se transforment en fauteuils la journée.

    Des chaises pliantes dans un coin du kot, c’est toujours cool pour recevoir des visites imprévues 😉

    Un paravent permet en quelques manipulations de dissimuler un coin privé.

    Le lit, la pièce maîtresse de ton confort

    Ton lit doit être confortable et assez large.

    Attention, ne prends pas l’option de déposer simplement ton matelas au sol, il pourrira en quelques semaines ! Une solution économique est de placer ton matelas sur deux palettes.

    Garnir le lit d’une housse ou de coussins le rendra plus attirant.

    Veille à ce qu’il soit toujours bien fait. Rien de tel pour parfaire ta réputation.

    Tapis ou pas tapis ?

    Le tapis a plusieurs avantages :

    • Tu peux l’enlever pour le faire nettoyer
    • Il donne une ambiance plus ‘cosy’
    • Il est isolant du froid par rapport au sol
    • Il réduit la réverbération sonore, les bruits sont amortis
    • Tu peux en avoir plusieurs et les alterner régulièrement pour donner une impression de changement, un accessoire intéressant pour décorer son kot.
     

    Et quelques inconvénients :

    • Si l’entretien n’est pas impeccable, ça donne vite une impression de saleté
    • S’il est mal placé, on « se prend les pieds dans le tapis »
    • Le sol fait que parfois, le tapis glisse, et ça devient alors dangereux

    Si toi aussi tu as des expériences à partager ou des conseils à donner, partage-les ci-dessous, j’intégrerai les meilleurs d’entre eux dans l’article.





    J'accepte de recevoir des offres personnalisées de formations et des PROMOTIONS. Je peux me désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription. *
    Étiquettes:

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *